Description du projet

REVUE SBR Novembre 2019

27/2

  • Edito : L’après-Daniel : c’est Mireille ! par Maxime Rotenberg
  • Cas cliniques : Prise en charge précoce, dès la mise en place de la denture temporaire | Dr Jean-Jacques Vallée
    Comprendre pour traiter les classes II chez l’enfant et l’adulte | Dr Xavier Desalles-Quentin
    Utilisation simple au quotidien des mini-vis en orthodontie | Drs Philippe Tuil et Julien Arnal
  • Paléodont : L’identification de la tuberculose sur les os anciens | Dr Djillali Hadjouis
  • Vie de la Société : Interview de Hanh Vuong-Pichelin Retour sur les journées bioprogressives – Save the dates
  • Varia : Ostéopathie et fonction linguale, 2e partie | Dr Frédéric Vanpoulle
    ATM et gestion du stress, 2e partie | Drs Marc-Gérald Choukroun et Wacyl Mesnay
    Conférence plénière en éducation fonctionnelle 2018
  • Nouveautés techniques : AL’ère des robots | Dr Marc-Gérald Choukroun
  • La vie au cabinet : Optimisez votre cahier de rendez-vous : mode d’emploi ! | Dr Frank Pourrat
  • Psychologie médicale : La dysmorphophobie, 2e partie | Dr Marc-Gérald Choukroun
  • Evidence based : L’orthodontie fondée sur les preuves | Dr Martial Ruiz
  • Lu pour vous | Dr Philippe Amat – Vient de paraître | Dr Djillali Hadjouis

Cas cliniques : Prise en charge précoce, temporaire dès la mise en place de la denture
| Dr Jean-Jacques Vallée: Bien qu’innovante, la prise en charge fonctionnelle très précoce (2/3 ans) est recommandée par des auteurs et des instances de grande notoriété. Le cas clinique présenté confirme la possibilité de cette approche et démontre son efficacité.

Cas cliniques : Comprendre pour traiter les classes II chez l’enfant et l’adulte
| Dr Xavier Dessales-Quentin : Pourquoi reste-t-on rétrognathe ? À la naissance, la rétrognathie est de règle, quel que soit le type humain.

Cas cliniques : Utilisation simple au quotidien des minivis en orthodontie
|Dr Julien Arnal – Dr Philippe Tuil : Au travers de cas cliniques, cet article se propose de reprendre les situations cliniques où les minivis peuvent être utilisées de façon utile, sans véritables contraintes pour l’orthodontiste et les patients.

Cas cliniques : Les modèles étiologiques actuels : le modèle multifactoriel
| Dr Xavier Dessales-Quentin : Établissons une mise au point mais aussi une mise à jour de nos connaissances

Paléodont :L’identification de la tuberculose sur les os anciens| Dr Djillali Hadjouis
Pourquoi les exemples d’ostéo-arthrite tuberculeuse en archéologie sont-ils si rares ?

Varia : Ostéopathie et fonction linguale | Dr Frédéric Vanpoulle – partie 2

Éduquer la fonction linguale pour développer des compétences essentiellement nocturnes

Nouveautés techniques : L’ère des robots| Dr Paul Azoulay

Ne sommes-nous pas les futurs robots ?

La vie au cabinet : Optimisez votre cahier de rendez-vous | Dr Frank Pourrat

L’outil le plus indispensable du cabinet, passé au crible

Psychologie médicale : Psychologie médicale : La dysmorphophobie | Dr Marc-Gérald Choukroun – partie 2

Orienter le malade est une affaire délicate pour les praticiens

Evidence based : L’orthodontie fondée sur les preuves | Dr Martial Ruiz

Certaines études cliniques mesurent l’impact de facteurs étiologiques. La présence de ces facteurs constituera un risque pour le patient et infl uencera nos décisions thérapeutiques. Dans une démarche clinique fondée sur les preuves, l’interprétation de cette notion de risque est importante à maîtriser du fait de ses conséquences cliniques.

Télécharger l’article